Quand il fera plus doux…

Je pense à tous ces matins de printemps cléments, où je pourrais pédaler jusqu’à mon ponton préféré, près de la forêt.

coussinPoser mon vélo contre la cabane

ponton

M’asseoir sur mon coussin

nuages

Méditer


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *